Découvrez Alys, chanteuse virtuelle à la française

Rencontrée à Japan Expo cet été, Axelle Adnet est avant tout chanteuse, sous le sobriquet de TBK. Elle se produit sur scène ou sur YouTube, mais pas seulement, puisqu’elle gère entre autres l’immense projet VoxWave,  qui développe des chanteuses virtuelles francophones.

alys-header.jpg

Leur première artiste s’appelle Alys. Bilingue franco-japonaise, son allure très manga se déclinait sur des flyers que nous avons récupérés dès notre arrivée à Japan Expo.

flyer_alys

Venue à notre rencontre sur notre stand, Axelle nous met tout d’abord en garde. Alys n’est pas une chanteuse Vocaloid. En effet, impossible pour elle de se réclamer de ce titre, l’appellation Vocaloid étant réservée à un logiciel licencié exclusivement par Yamaha, qui génère notamment la célèbre Hatsune Miku.

Artiste virtuelle, âme humaine

Alys, quant à elle, tourne avec le logiciel Alter/Ego, dont une version d’essai gratuite est disponible sur le site de VoxWave. Ce programme musical est développé par Plogue, une société Québécoise avec laquelle VoxWave a conclu un partenariat. La voix d’Alys prend toutefois sa source dans celle de l’artiste française Poucet, tout à fait humaine pour le coup.

Le rôle de l’équipe de VoxWave a été de développer la bande vocale d’Alys pour qu’elle puisse s’intégrer dans Alter/Ego. Axelle nous précise que son interface était beaucoup plus accessible pour un public occidental, contrairement au Vocaloid de Yamaha qui reste restreint à un public japonais, qui reste crypté d’une façon spécifique, bien au-delà de la simple traduction.

Un univers collaboratif

« Pour Alys, on travaille énormément le personnage. On essaie d’en faire une figure de grande sœur. Mais sa particularité est que son univers est « crowd-sourcé ». C’est-à-dire qu’il est alimenté par une communauté gravitant autour d’elle, dont chaque membre apporte sa pierre à l’édifice. »

La première étape du développement  c’était l’appel à contributions pour le design de la chanteuse, qui a suscité plus de 430 participations. C’est finalement l’artiste Saphirya qui a déterminé sous quels traits apparaîtrait Alys.

Pour développer l’univers autour de la chanteuse virtuelle, le studio a travaillé aussi bien avec des compositeurs que des artistes, mais aussi des animateurs vidéo ou paroliers. Alors fédérés en équipes par le studio, ils ont pu travailler ensemble sur des projets communs. Et le résultat est là, abouti, et assez impressionnant. Comme ces clips, disponibles sur Youtube :

Bientôt un concert live

Mais le gros évènement qui attend Alys très prochainement, c’est le concert au Trianon qui se tiendra dans cette salle mythique ce 17 décembre.

Axelle se réjouit de pouvoir produire Alys dans cette salle, à l’abri de toutes les contraintes inhérentes à une expérience salon de type Japan Expo.

Parler d’un concert en vraie projection holographique serait un abus de langage, précise Axelle. Même si l’équipe de VoxWave s’échine à préparer un vrai show varié et épique, où les performances technologiques seront au rendez-vous. Le but toutefois est de créer la présence d’Alys sur scène et qu’elle puisse interagir au maximum avec le public, mais également avec les musiciens présents sur scène.

Bientôt, la famille d’Alys s’agrandira avec la venue de Leora, personnage sulfureux et rebelle, donc la voix sera générée par Axelle elle-même.

leora-ban-fb

Constantin Berthelier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s