Nunaya, YouTubeuse Asie, voyages, beauté, lifestyle…

Voici un petit bonus web dans la continuité de notre hors-série spécial Japon et Corée du Sud !
Nunaya, si vous ne la connaissez pas, est une YouTubeuse qui a vécu quelques années en Corée du Sud et en profite pour décortiquer le pays et ses coutumes, en toute franchise. Elle a bien voulu parler avec nous cultures asiatiques, mais aussi YouTube au féminin, mode kawaii, mangas, jeux vidéo et cinéma coréen…

14274447_10154652317919236_1106158179_o-1

Mageek : Hello Nunaya !

Nunaya : Bonjour à toute l’équipe !
Tout d’abord, je dois dire que je trouve votre initiative excellente et que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire votre magazine !

14288098_1762658594005222_10190571_n

Peux-tu nous présenter ta chaîne en quelques mots ?

J’ai créé ma chaîne en 2014 avec le désir de partager mon expérience d’expatriée en Corée du Sud. À l’époque, il y avait encore peu de chaînes sur le sujet et, étant moi-même à la recherche d’informations avant mon départ, je me suis dit que je trouverais sans doute mon public.
Sur ma chaîne, vous trouverez plusieurs catégories de vidéos : des vlogs, des vidéos « pratiques », des témoignages et aussi quelques revues de produits asiatiques.

Dans notre hors-série, nous parlons des différences et similitudes entre le Japon et la Corée du Sud, du point de vue d’une touriste. Toi qui as réellement vécu dans les deux pays, quels sont les points communs et les divergences qui t’ont interpellée ?

C’est une question que l’on m’a souvent posée et à laquelle j’ai, aujourd’hui encore, beaucoup de mal à répondre. En effet, je n’ai passé que six mois au Japon contre trois ans et demi en Corée du Sud. Ma perception des deux pays n’est donc pas du tout égale.

Ce que je peux dire, malgré tout, c’est que les Coréens sont beaucoup plus faciles à aborder que les Japonais, notamment sur le plan relationnel. Peut-être aussi parce qu’en Corée du Sud, il est facile de trouver des jeunes parlant anglais, ce qui est loin d’être le cas au Japon.

Au niveau des similitudes, je dirais que la culture du « mignon » est tout aussi présente en Corée qu’au Japon, tout comme les similitudes gastronomiques puisque les Coréens ont repris un certain nombre de plats japonais. Une chose aussi que la Corée et le Japon ont en commun et qui frappera tous les Français, c’est ce sentiment constant de sécurité. Les gens sont aimables et serviables, les rues sont propres et le système de transports est parfaitement développé et simple d’accès. Ce sont, à mon sens, les points de comparaison les plus marquants.

Dans tes vidéos, tu abordes de façon très franche ce qui t’a dérangée en Corée (différences culturelles, problèmes de société…). Est-ce que tu as eu l’occasion d’en débattre ensuite avec des Coréens qui suivent ta chaîne ?

J’ai déjà rencontré des Coréens (et même des Japonais et Chinois) qui suivent ma chaîne. En général, ceux qui me suivent me félicitent d’aborder ce genre de sujets et sont souvent « d’accord » avec ma façon de penser. En général, il s’agit de personnes très ouvertes d’esprit, souvent qui vivent ou ont vécu à l’étranger, et qui ont bien conscience des problèmes existants. J’imagine que ceux qui ne comprennent pas ou ne sont pas d’accord ne se manifestent tout simplement pas… En tout cas, je suis toujours très étonnée et heureuse d’avoir de bons retours de la part des personnes directement concernées, car j’ai toujours l’angoisse que mes propos soient mal interprétés. Je ne veux pas juger, mais simplement faire ma propre analyse d’après mes expériences propres.

Qu’est-ce que tu penses de la « scène féminine » sur YouTube ? Est-ce qu’il y a des préjugés, des discriminations envers les femmes qui peuvent décourager à se lancer, selon toi ?

 Je dois avouer que je ne suis pas très branchée « YouTubeuses », ni même YouTube en général. J’ai commencé à suivre certains YouTubeurs « gaming » depuis seulement quelques mois…

Je pense que le plus gros préjugé qu’il existe envers les femmes sur YouTube concerne les youTubeuses beauté ! À croire que les filles ne savent faire que ça ! Mis à part ça, je dirais que sur YouTube, être une jolie fille apporte des vues, peu importe le contenu. C’est la clé de notre génération, le « paraître »… ce qui me désole…

Le danger, pour les filles notamment, ce sont les commentaires haineux qui peuvent parfois être très blessants, surtout lorsque ça touche au physique. J’en ai aussi fait les frais. Maintenant, je prends du recul et j’essaye d’en rire car je sais que c’est totalement plat et gratuit.

Être YouTubeur, et devenir un « personnage public », c’est faire face au meilleur tout comme au pire… Il vaut mieux être bien dans sa tête avant de se lancer car tout peut aller très vite !

On a pu voir, dans tes vidéos, que tu adores tout ce qui est kawaiiQuelles sont les marques de vêtements et accessoires que tu préfères ?

Effectivement ! Je suis tombée dans le kawaii quand j’étais ado ! Pourtant, je ne collectionne pas tant d’accessoires kawaii… Mais ça, je pense que c’est simplement parce que je n’ai pas encore mon petit chez-moi ! D’ailleurs, en parlant de ça, j’ai plein de petites choses trop mignonnes que j’ai reçues de mes abonnés et j’aimerais tellement me faire un joli fond kawaii pour mes vidéos !

Concernant les vêtements, je vais vous avouer quelque chose… Si j’avais 10 ans de moins et que j’avais un physique un peu plus typé « mignon », je serais sans doute devenu une Lolita. J’aurais adoré porter de jolies robes à froufrou rose comme on en voit au Japon ! J’adore les marques comme Baby, the Stars Shine Bright, et dans un registre plus soft, j’adore LIZ LIZA ! Je fais toujours un crochet dans cette boutique lorsque je vais à Tokyo.

Niveau marques coréennes, je dois dire que j’achetais souvent mes vêtements chez Forever 21 et H&M donc…. Par contre, j’avais mes petites boutiques favorites dans les rues d’Ewha. En réalité, je ne suis pas du tout attachée aux marques. Si ça me plaît, j’achète !

Quelles sont tes œuvres japonaises et coréennes préférées (films, anime, dramas, livres, jeux, etc.) ?

J’ai découvert le Japon via les dessins de manga. J’avais des posters de filles sexy de Masamune Shirow sur les murs de ma chambre d’ado sans même encore m’intéresser au Japon. Puis mon premier manga, ça a été Love Hina, recommandé par ma cousine. J’ai adoré le format et l’histoire ! Ensuite est venu Nana ! Ah, quelle époque ! Les mangas, l’anime et le film. J’ai a-do-ré !
Du côté de la Corée du Sud, c’est clairement le cinéma qui m’a le plus attirée ! C’est mon ex-copain, passionné par le Japon, mais aussi grand cinéphile, qui m’a fait découvrir de grands chefs-d’œuvre tels que Old Boy, Memories of Murder, et d’autres films asiatiques également. Depuis, je n’ai cessé d’être accro au cinéma coréen. Dans mon top 10 figurent entre autres : The Chaser, The Game, Our Town
J’ai aussi eu une période Starcraft II, jeu coréen ultra populaire, et j’ai même pu réaliser un petit rêve en assistant à un match en live. J’ai notamment pu rencontrer les ProGamers HerO et INnoVation. J’étais aux anges !

Quels sont tes projets à venir ?

Tout d’abord, mon site web sur lequel j’ai prévu de réaliser des portraits d’expatriés, de passionnés de l’Asie et d’Asiatiques, ayant tous un lien entre la France et un pays d’Asie. Cela me tient à cœur de partager cette passion avec d’autres et de faire découvrir différents parcours de vie.

Ensuite, je travaille actuellement sur un projet dans le cadre de mes études que j’espère voir aboutir. Et pour finir, j’ai commencé la rédaction d’un livre. Mais chut, je n’en dirai pas plus…

Propos recueillis par Célia 

Nunaya sur les réseaux sociaux
nunayaworld.com
YouTube : www.youtube.com/c/Nunaya
Facebook : www.facebook.com/nunayaworld
Instagram : www.instagram.com/nunayaworld
Twitter : https://twitter.com/nunaya_seoul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s